La Check Liste ultime pour lancer un nouveau site web

Actualité publiée le 12/11/2019

Checkliste de lancement d'un site web

Si le processus de conception d’un site web consiste à résoudre les problèmes d’expérience utilisateur « UX », l’étape primordiale suivante consiste à prévenir les problèmes de mise en ligne et de lancement du site web.

Même l’application la plus simple ou un site web d’une seule page peut contenir des milliers de lignes de code. Tout développeur peut se trouver face à un blocage d’un projet entier à cause d’un simple point-virgule manquant.

Tout comme les tests utilisateurs, les tests techniques sont tout autant aussi importants. Dans cet article, nous allons présenter une liste de points à vérifier avant, pendant et après le lancement d’un site web.

Une semaine avant le Lancement

  • Testez la convivialité sans CSS ni images: La suppression de CSS et d’images révèle souvent des problèmes avec la structure des données. C’est ainsi que les lecteurs d’écran, les moteurs de recherche et les robots consultent votre site. Donc, si la page est encore utilisable, même si elle est sombre, alors c’est une bonne page. Faites donc un test en supprimant les CSS et les images et voyez ce que ça donne comme résultat.
  • Ajoutez une déclaration de Copyright au pied de page ou “À Propos de nous”: ainsi selon la loi, votre travail est sous protection des droits d’auteur au moment où la déclaration Copyright est fixée sous une forme concrète. Ajoutez sur votre site les droits de copyright ou une licence Creative Commons.
  • Exécutez la vérification orthographique sur tous les contenus: Des services en ligne existent pour vérifier l’orthographe. Aussi, des correcteurs orthographiques multilingues sont également disponibles. N’hésitez pas à les utiliser, c’est facile, rapide et l’apport pour votre image est énorme.
  • Créez une page 404 utile: Au lieu d’utiliser une page 404 simple et froide, utilisez une page 404 utile qui indique aux utilisateurs qu’ils ont atteint une page non valide et propose en conséquence des liens qui se rapprochent de la page demandée. Cette page peut inclure aussi un champ de recherche pour  aider les utilisateurs à trouver ce qu’ils recherchent et peut automatiquement envoyer une notification au propriétaire du site pour l’informer que quelqu’un a eu un problème.
  • Envoyer un message de test via le formulaire de la page contact: Assurez-vous que les formulaire de contact fonctionnent et que vous recevez bien les emails. Vérifiez aussi que le nom de domaine n’a pas été mis sur la liste noire.
  • Assurez-vous que la page d’accueil énonce les objectifs du site, ou ce qui est attendu par les visiteurs: L’objectif du site peut être évident pour les anciens visiteurs, mais ne supposez pas que ça sera évident aussi pour les nouveaux arrivants. dés que votre visiteur ouvre la page d’accueil, il doit comprendre ce que va lui apporter le site en quelques secondes. Mettez une phrase d’accroche simple, claire et facile à lire
  • Vérifiez les violations de marques: Cela peut avoir des conséquences juridiques si vous enfreignez une marque de commerce. Vérifiez d’abord si votre idée, votre nom ou votre contenu appartient déjà à quelqu’un d’autre.
  • Créez une Favicon: Les Favicons sont des graphiques, de “16×16 pixels”, associés aux domaines et affichés dans l’onglet de votre navigateur internet. Un Favicon est enregistré en tant qu’image .ico ou .png, et apparaît à gauche d’une URL dans la plupart des barres d’adresses des navigateurs. C’est aujourd’hui un standard pour l’expérience utilisateur, ne le négligez pas.

48 heures avant le lancement

  • Rediriger “VotreNomDomaine.com” à “www.VotreNomDomaine.com” (ou vice versa) pour respecter les règles de SEO: Les moteurs de recherche comme Google et Bing pénalisent le contenu en double, s’ils détectent que votre “VotreNomDomaine.com” et votre “www.VotreNomDomaine.com” sont tous les deux actifs.
  • Envoyez un message de test à l’adresse e-mail associée à votre nom de domaine: Le courrier électronique doit être envoyé correctement. S’assurer que les messages peuvent être envoyés immédiatement.
  • Répondre à votre message de test: Assurez-vous que les e-mails de votre site peuvent être reçus et envoyés correctement.
  • Créez un fichier Robots.txt: Cela permet aux propriétaires de sites d’empêcher certains répertoires, tels que les sections CMS, cgi-bin ou les sections membres du site, d’apparaître dans les  résultats de recherches.
  • Vérifiez tous les liens: Les URLs brisées, obsolètes ou mal saisies peuvent être vérifiées manuellement ou automatiquement. Il existe des outils en ligne qui peuvent automatiser cette tâche et vous donner un rapport complet.
  • Validez le code HTML: Recherchez les erreurs HTML qui peuvent provoquer des problèmes d’affichage dans les différents navigateurs. Il existe une multitude d’outils en ligne pour analyser votre code HTML et CSS et vous proposer les optimisations nécessaires.
  • Recherchez et supprimez tous les textes inutiles et les données d’essai: Astuce pratique, quand vous développez votre site, utilisez un texte standard de test, comme ça quand vous serez prêt à vous lancer, une recherche rapide de mot clés de ce texte révélera les éléments qui doivent être supprimés ou complétés.
  • Donnez à chaque page un titre HTML et une description méta appropriée: les outils Google Webmaster peuvent vous aider et il existe aussi un pléthore d’outils gratuits pour vérifier tout ça et mettre en évidence les améliorations à faire.
  • Ajoutez des attributs “Alt” à toutes les images: Les Attributs « Alt » indiquent aux moteurs de recherche à quoi corresponde une image, et donnent la possibilité aux concepteurs de décrire l’objectif d’une image et ainsi être bien référencé par les moteurs de recherche.
  • Rendre le mot de passe de votre BackOffice CMS difficile à deviner: La ponctuation, les chiffres et beaucoup de caractères rendent un mot de passe difficile à trouver. Si votre mot de passe est évident, pourquoi vous l’utilisez ? Nous avons publié un article qui parle de la Sécurité des mots de passe.
  • Créez et Validez le sitemap XML: En tant qu’un fichier XML, les utilisateurs peuvent créer un Sitemap avec n’importe quel éditeur de texte. Mais il est moins fastidieux de laisser un outil le créer pour vous. Si vous utilisez un CMS, des modules tout prêts sont disponibles pour vous générez ce fichier.
    Les Sitemaps XML doivent être correctement créés donc n’hésitez pas à les tester, car un site mal indexé c’est un site qui ne sera pas bien visible sur les moteurs de recherche.

Immédiatement après le lancement :

  • Inscrivez votre site aux outils pour les webmasters: Les outils pour les webmasters, comme le Search Console de Google, vous aideront à suivre l’état d’indexation de votre site par les moteurs de recherche. Ils offrent également des informations sur les termes de recherche avec lesquels votre site est découvert par les visiteurs.
  • Installez Google Analytics sur votre Site: il s’agit d’ajouter un morceau de code à vos pages, Analytics vous permettra de suivre les flux des visites sur votre site. Ces données sont utiles pour analyser le trafic afin de l’améliorer.
  • Enregistrez votre site sur les moteurs de recherche: Pour informer les moteurs de recherche que votre site a besoin d’indexation, envoyer les votre URL et surtout soumettez votre sitemap XML.
  • Surveillez votre site: Pour éviter les problèmes d’hébergement, inscrivez votre site aux services de surveillance pour être averti lorsque des problèmes surviennent. Théoriquement votre site doit être disponible à 99% et plus, sinon changez d’hébergeur.

trois à six mois après le lancement :

  • Vérifiez vos coordonnées: Est-ce que tous les membres de l’équipe sont inscrits sur la page “A propos de nous” ou “Notre équipe ” ? Le numéro de téléphone, le numéro de Fax, l’adresse électronique ou l’adresse postale sont-ils toujours les mêmes ?
  • Changez le mot de passe de votre BackOffice CMS: Il est parfois préférable de changer votre mot de passe pour empêcher des utilisateurs à accéder à votre compte.
  • Sauvegardez tout: Si la sauvegarde “Backup” de votre site ou du service ne fait pas partie de votre routine de maintenance régulière, faites-le maintenant manuellement.
  • Vérifiez le spam envoyé par vos formulaires: Vérifier que tous vos formulaires fonctionnent toujours, en les testant comme si vous étiez un visiteur.
  • Vérifier la pertinence des fonctionnalités: Quelles sont les fonctionnalités du site qui ne sont pas utilisées ? Qu’est ce qu’on peut supprimer ? Supprimez tout ce qui n’est pas utilisé ou qui est inutile.
  • Vérifiez les navigateurs utilisés par vos utilisateurs: Quels sont les navigateurs utilisés par la plupart des internautes pour visiter votre site ou votre application web? Google Analytics peut vous donner cette information, et assurez vous que votre site s’affiche correctement sur ces navigateurs.
  • Vérifiez les liens entrants: Les liens entrants ou “Backlinks” sont une indication de la popularité de votre site. Utilisez votre compte Analytics pour savoir la source de votre trafic. Le Search console de Google donnent aussi cette indication. S’il y a un lien qui provient d’un mauvais site, n’hésitez pas à le “désavouer” comme nous en avions parlé il y a déja quelques années dans cet article
  • Rechercher les liens non valides: Avec l’évolution de votre site, votre contenu peut être déplacé ou supprimé. Toutefois, les liens vers des contenus obsolètes ne reflètent pas le changement de votre site. Il est préférable de vérifier, puis supprimer ou corriger les liens à chaque fois que possible.
    Si vous utilisez un CMS, il existe des modules qui vous permettront de lister les erreurs 404 que vous avez eu sur votre site, et de les rediriger vers de nouveaux liens.

Pour finir

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle couvre suffisamment de points importants.  Si vous suivez cette liste vous pourrez avoir un démarrage serein et opérationnel lors de la mise en ligne de votre site et vos visiteurs apprécieront de ne pas rencontrer des erreurs facilement évitables en suivant cette simple checkliste.

Utilisez cette liste comme une base et alimentez la régulièrement, ainsi  vous allez éviter le maximum des problèmes et votre équipe fêtera un lancement plus heureux.

Si vous avez d’autres idées n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des mises à jour intéressantes!

Remplissez votre adresse e-mail et restez informé!

ABONNEZ-VOUS