Comment la lenteur de votre site web tue votre taux de conversion et comment y remédier

Actualité publiée le 12/11/2019

Comment la lenteur de votre site web tue votre taux de conversion

La vitesse d’un site web est une partie importante de l’expérience utilisateur que vous proposez à vos visiteurs, de votre référencement et surtout de votre taux de conversion. Utilisez ces tactiques pour garder votre trafic durement gagné.

Aujourd’hui, la vitesse moyenne de la connexion Internet est 1000 fois plus rapide que la performance dont tout le monde rêvait quand le modem 56K a été introduit en 1996, mais nous ne sommes toujours pas satisfaits de la vitesse de chargement.

Les utilisateurs d’Internet ne se contentent plus d’une connexion lente tout en sachant que la définition de «lent» devient de plus en plus restrictive. Une étude menée en 2016 par le Aberdeen Group a révélé que plus de 20% des visiteurs de votre site Web partent immédiatement s’il y a un temps d’attente de plus de trois secondes dans le temps de chargement de la page. La vitesse du site est donc hyper importante.

C’est important pour l’expérience de l’utilisateur, pour vos résultats de référencement, et pour votre taux de conversion.

Dans cet article, nous vous proposons des tactiques qui vous aideront à maintenir votre trafic. Après tout, il se peut qu’un petit ajustement dans la performance du site Web puisse stimuler vos revenus ecommerce et générer un retour sur investissement favorable.

Voici pourquoi la vitesse du site est importante

Le rapport du Groupe Aberdeen suggère que 90% des principaux sites ecommerce pourraient obtenir plus de visiteurs qui restent et ne rebondissent pas vers un autre site immédiatement, en mettant leurs sites en ligne avec les capacités recommandés de temps de chargement.

Le rapport se poursuit en disant que ces mêmes sites sont quatre fois plus susceptibles de surpasser leurs concurrents une fois que les vitesses du site sont optimisées. Selon l’étude, chaque visiteur (oui, chaque visiteur, et non chaque client) sur un site web ecommerce  vaut en moyenne, environ 50$ pour l’entreprise.

Ce chiffre prend en compte la valeur de la prospection, de la contribution à la réputation de la marque et de l’opportunité de vente immédiate, ainsi que le coût de tous les efforts que vous y avez mis pour obtenir la visite de ce visiteur.

Le temps de chargement d’une page lente coûte de l’argent et ternit votre réputation

En se référant au tableau (ci-dessus), un site d’entreprise avec un délai de trois secondes de vitesse de chargement de la page perd environ 20% de ses visiteurs. Si ce site attire 10 000 visiteurs uniques par mois, ces trois secondes pourraient faire en sorte que le site perde chaque année une valeur de 1,2 million de dollars (à hauteur de 50$ par visiteur).

Un site d’entreprise avec un délai de trois secondes de vitesse de chargement de la page perd environ 20% de ses visiteurs.

Il y a encore un autre coût pour ralentir la vitesse du site. Le temps de chargement de la page affecte également le référencement qui à son tour affecte le nombre de visiteurs que votre site est supposé retirer de la recherche organique.

Le temps de chargement d’une page lente diminue le trafic organique et porte préjudice  à votre SERP

Les moteurs de recherche survivent en fonction de l’expérience qu’ils offrent. Fournir les meilleurs résultats de qualité aux chercheurs est la façon que Google a su utiliser afin d’être leader dans son domaine. Comme les utilisateurs n’aiment pas les sites Web avec des pages à chargement lent, les moteurs de recherche font pareil.

La vitesse de votre site peut entraîner sa pénalisation par l’algorithme qui détermine les pages affichées sur la page de résultats du moteur de recherche (SERP). Une étude menée en 2016 par Backlinko a révélé que «les pages sur les sites à chargement rapide sont nettement mieux référencées que les pages sur les sites à chargement lent».

Le tableau ci-dessous est typique des études comparant la position affichée sur les SERP aux taux de clics (CTR). Notez comment la position supérieure obtient le plus d’attention, alors le CTR diminue fortement à mesure que le classement de la page diminue. Une fois que vous dépassez la première page du SERP, vos chances d’attirer un clic organique sont très minces.

Non seulement cela, mais les données Backlinko ont également montré que plus la position sur le SERP était élevée, plus le taux de rebond était bas.

Plus votre site prend de temps à charger, plus ceux qui le visitent seront mécontents.

Facteurs affectant le temps de chargement de la page

Pingdom offre un ensemble d’outils de suivi et de reporting de performance. Leurs clients incluent Pinterest, Facebook et Twitter. Pour une semaine en mai 2016, Pingdom a effectué des tests de vitesse de page sur 50 des meilleurs sites de commerce électronique au monde.

Comment votre site se positionne-il par rapport à ces résultats? Vous pouvez effectuer le test en utilisant ces 11 outils gratuits

Voici une partie de l’information découverte:

  • 78% des pages principales des sites Web chargent en moins de trois secondes
  • Seulement 6% des pages principales du site Web chargent en cinq secondes ou plus
  • La taille de la page d’accueil sur les sites les plus rapides a été en moyenne de 1,70 Mo
  • La taille de la page d’accueil sur les sites les plus lents a été en moyenne de 2,65 Mo
  • Le site performant est chargé 18 fois plus vite que le site le plus lent testé
  • 42% des sites ont atteint l’indice de référence de 2,46 Mo pour la taille de la page
  • Moins de la moitié des sites ont rencontré ou battu le benchmark généralement accepté de 2 secondes pour le temps de chargement d’un site de e-commerce

Réfléchissant aux résultats, le rapport de Pingdom a déclaré qu’il y avait “beaucoup de place pour l’optimisation de la performance sur le Web” dans le commerce électronique.

Le graphique ci-dessus montre la croissance du poids moyen d’une page web selon les années

 

Une caractéristique du test de vitesse du site Pingdom est que chaque site testé reçoit également une note. Étonnamment, l’examen des principaux sites de commerce électronique n’a fourni qu’une seule note de «A». 62% des sites ont reçu une note de «D» ou pire! Pourquoi donc?

Examinons maintenant les facteurs fondamentaux liés au temps de chargement des pages et aux meilleures pratiques proposées pour chacune d’entre elles.

Le graphique ci-dessus montre la part de marché du navigateur internet à partir d’octobre 2016 (selon W3 Counter).

Les visiteurs consultent votre site Web à l’aide d’un navigateur de site Web. Chrome, Safari et Firefox sont les plus courants (voir le graphique ci-dessus). Le navigateur du visiteur demande les fichiers qui composent la page et l’hôte de votre site répond en envoyant ces fichiers.

L’écart entre la demande initiale envoyée et votre capacité à voir cette information est le temps de chargement. Ce n’est pas un concept terriblement compliqué, mais les protocoles et les systèmes de livraison peuvent être complexes.

Voici les principaux facteurs qui influent sur la vitesse du site. Si vous ne comprenez pas ces cinq bonnes choses, la vitesse de votre site va en souffrir et vous allez manquer des conversions:

1) La taille de l’image affecte la vitesse du site

C’est le facteur auquel la plupart des gens pensent lorsque le temps de chargement est débattu. L’une des erreurs les plus évitables est de charger une image plus grande que celle dont vous avez besoin, puis de les réduire sur place. Si vous avez besoin d’une image de 300 pixels de largeur, par exemple, réduisez jusqu’à 300 pixels avant de le charger dans votre bibliothèque multimédia. Les images doivent également être compressées. Moins vos images pèsent (taille en KB ou MB), plus vite elles seront chargées et plus votre site sera rapide.

Pour plus d’informations sur les format et compressions d’images, vous pouvez revoir cet article: Comment optimiser les images de votre site web

2) Le nombre de demandes affecte la vitesse du site

Chaque élément dont votre site a besoin pour être affiché via le navigateur du visiteur nécessite une demande de chargement. L’étude de Pingdom a révélé que les 50 premiers sites de commerce électronique nécessitaient en moyenne 169 fichiers a demander. Plus il y a de requêtes requises, plus le temps de chargement est lent a déclaré Pingdom et ceci particulièrement si chaque élément n’a pas été correctement optimisé. Notez le tableau ci-dessous. La plupart des 50 meilleurs sites ont maintenu le nombre de requêtes à moins de 150.

Le tableau ci-dessus montre le nombre de requêtes nécessaires pour charger la page d’accueil des 50 premiers sites de commerce électronique testés dans l’étude de Pingdom.

3) La compression affecte la vitesse du site

Les progrès de la technologie de compression ont été un facteur important pour permettre à des sites lourds de code de charger dans un délai raisonnable. Lorsqu’ils sont correctement compressés, les fichiers sont plus petits et plus rapides. Selon W3Techs, cependant, environ 30% des sites Web n’utilisent toujours pas de système de compression. Les chances sont minces pour que la compression ne soit pas activée par votre visiteur, mais l’impact ici est trop grand pour s’appuyer sur une simple hypothèse alors faites confiance, mais vérifiez quand même.

4) Le codage affecte la vitesse du site

Si votre site web est une conglomération de code rafistolé, il se peut qu’il soit temps de perdre du poids. En se débarrassant d’un surplus de code, vous pouvez rationaliser les appels et les réponses. Voici un conseil: assurez-vous toujours que les fichiers javascript soient chargés après les autres fichiers et non pas avant. Cela permettra aux visiteurs de commencer à voir votre site plus tôt, le temps que le reste se charge. 
Un autre conseil: si votre site contient plusieurs fichiers CSS, combinez-les en un seul. L’optimisation de code est essentielle à l’optimisation du site.

5) Le cache du navigateur affecte la vitesse du site

Le cache conserve l’information déjà appelée et la garde intacte pour la prochaine fois où elle sera nécessaire. Votre serveur fonctionne avec le navigateur de l’utilisateur pour noter quels fichiers sont susceptibles ou pas au changement. Votre logo, par exemple, ne sera probablement pas modifié aujourd’hui ou la semaine prochaine, donc il n’y a aucune raison de l’appeler à nouveau lors de la prochaine visite. La mise en cache est la raison pour laquelle vous êtes parfois appelé à “nettoyer votre cache” afin de voir un changement dans votre site web.
Sur les CMS comme Drupal, Prestashop, ou WordPress, les systèmes de caches et leur purge peuvent être automatisés.

Il est temps de se lancer

Assurez-vous que votre site web ecommerce est à la pointe de la vitesse. Cela pourrait être la tâche la plus importante que vous devez accomplir cette semaine, ce mois-ci, voir cette année mais c’est important.

Vous n’avez peut-être pas le savoir-faire technique pour faire tout vous-même. Peu de gens le font. C’est pourquoi chaque entreprise de ecommerce a besoin de l’aide d’administrateurs de bases de données, de développeurs, de gestionnaires de projet et d’autres professionnels du marketing numérique, n’hésitez donc pas à nous le demander.

La bonne nouvelle est que les cinq principaux tueurs de vitesse peuvent généralement être effectués avec un besoin minimal d’aide extérieure.

Le point de départ est d’évaluer la vitesse actuelle de votre site. Vous pouvez commencer ce processus vous-même via le test de vitesse du site Pingdom. 

Quoi que vous fassiez, ne prenez pas cette information à la légère. Nous avons vu des entreprises de ecommerce, grandes et petites, attirer plus de consommateurs et faire plus de ventes… Simplement en améliorant la vitesse du site.

Commencez aujourd’hui. C’est important !

Cet article est inspiré de la publication sur the good

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des mises à jour intéressantes!

Remplissez votre adresse e-mail et restez informé!

ABONNEZ-VOUS